Un livre acrostiche en tissu

J’inaugure aujourd’hui une nouvelle rubrique : un blog commun à Chats Pitres et Rats Conteurs et Lisette Carpette.

Je vais y raconter mes avancées, mes errances, mes découvertes, mes créations professionnelles et aussi parfois personnelles dans l’idée qu’elles peuvent avoir un lien avec mon travail (non, je ne ferais pas ici d’articles sur mon dernier cake au chocolat)

Je couds pour les bibliothèques, pour les médiathèques, pour les Relais d’Assistant-es Maternel-les…

Je crée aussi des objets pour les gens qui me sont proches.

Ça n’est pas pour le travail, c’est juste pour le plaisir (même si mon travail est immense plaisir).

Ce sont des petits cadeaux qui ont du sens et qui resteront peut-être.

Je les montre ici, parce qu’ils (me) racontent aussi à leur manière et qu’ils auront peut-être sous une forme ou une autre un écho sur mon travail pour les structures accueillants des enfants que je ne connais pas.

Voici le livre acrostiche que j’ai cousu pour ma dernière petite filleule à l’occasion de Noël.

Je ne suis pas hyper satisfaite du rendu du feutre sur le tissu… Mais l’idée est là !

Un livre acrostiche pour une bébée qui ne sait ni parler et encore moins lire, est-ce que ça a du sens ?

Ça en a pour moi et pour ses parents, cela fait déjà trois personnes qui sauront montrer à Colette le sens de ce petit livre.

Les livres accrostiches existent depuis des lustres et bien malin celui ou celle qui pourra se targuer de les avoir inventés.

On n’invente pas une idée, les idées vont, viennent… elles se partagent.

En revanche, on peut inventer une façon d’interpréter cette idée.

J’ai choisi de mettre à l’honneur les tissus. J’adore les imprimés, je voue une passion sans bornes aux motifs.

Pour Colette, j’ai cherché, fouiné…

et voici donc

C comme Canard
O comme Otarie
L comme Loup
E comme Éléphant
T comme Train
T comme Téléphone
E comme Etoiles.

Il faut parfois chercher un peu dans l’image pour trouver le bon objet qui correspond à la bonne lettre.

Les choses faciles ne sont pas drôles.

Comme j’ai l’esprit retors et que je ne peux pas me contenter de faire facile, j’ai raccordé les objets ou animaux à des chansons, le genre de chansons qui trottent et trottent dans la tête…

Une copine appelle ça des « vers d’oreilles ». C’est un peu crado comme image, mais tellement juste.

Pour l’instant, ce livre n’a pas plus d’intérêt qu’un autre livre, mais certainement que plus tard, quand elle n’aura plus l’âge des livres pour bébé, elle y retournera et y verra toute la tendresse, mais aussi tout l’humour un peu idiot que j’ai essayé d’y mettre !

Allez, bisous !

Publié le 14 février 2019 sur Blog

1 réflexion sur “Un livre acrostiche en tissu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aller jeter un oeil sur le site de Lisette Carpette.

Ce sont ses tapis de lecture !

Retour haut de page