Stage Tapis de lecture multiformes et multi-thèmes

C’est une demande du CNFPT.

Un stage de création et d’animation de tapis de lecture à destination des agents territoriaux. Bibliothécaires, animateurs.trices, EJE, personnel de crèche ou responsable de RAM.

Pour cette première session, elles étaient dix.

Le stage dure trois jours, 18 heures .

Dans ce temps, il faut parler théorie : littérature de jeunesse, animations autour du livre, intérêt du tapis de lecture, limites.

Il faut aussi proposer un tapis assez neutre pour que chacune puisse créer à partir de la base fournie.

Il faut proposer un tapis assez précis pour qu’on comprenne tout de suite de quoi il s’agit.

Il faut chercher des bibliographies.

et coudre, coudre, coudre…

Et puis commencer à animer, juste commencer… le chemin se fait aussi ensuite.

 

Je ne me présente jamais comme étant LA savante. J’ai un savoir technique éprouvé, mais il n’y a pas une règle, pas une façon de faire. Alors, on partage beaucoup, on échange, on s’aide.

C’est aussi ce que j’aime dans les stages.

 

J’ai donc créé un outil volontairement assez neutre (ici, vous avez les réalisations des stagiaires mais je vais mettre aussi mon prototype dans un autre post), pas trop grand (parce que le tissu est à ma charge et que nous n’avons que 3 jours), évolutif et assez ludique, je crois.

 

Il s’agit donc d’un tapis réversible. Une face verte, une face bleue. 7 parties sur chaque face.

Il se plie, se déploie, se retourne, prend la forme d’une maison (à perfectionner pour ça tienne)

Et surtout, des poches. Ceux qui ont déjà travaillé avec moi connaissent mon addiction aux poches !

Sur chaque face de mon modèle, j’avais proposé une alternance de ronds et de rectangles tous verts ou bleus. Chaque forme devenait ce qu’on souhaitait qu’elle soit : juste une poche ou un élément de décor.

Pour cela, j’avais sélectionné des tissus qui pouvaient devenir signifiants :

de la toile cirée verte et on a une marre, un rectangle bleu à étoiles devient un lit, un rond à pommes auquel on ajoute un rectangle marron (sur un velcro) et on a un arbre, dont on peut aussi changer le feuillage pour signifier les saisons.

Un outils, des dizaines de possibilités.

 

Les stagiaires ont réinterprété le tapis, elles ont su, à partir d’une base commune créer leur tapis.

(on a fait aussi plein de personnages…)

En revanche, j’ai été prise par le temps, je n’ai pas réussi à faire beaucoup de photos…

 

Allez, hop ! Prochaine session : en septembre

 

Publié le 22 juillet 2019 sur Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aller jeter un oeil sur le site de Lisette Carpette.

Ce sont ses tapis de lecture !

Retour haut de page