M. Louis, M. Léon et les autres !

POUR QUI ?

Cette exposition s’adresse aux bibliothécaires, aux centres de loisirs, écoles… souhaitant développer un projet autour de Christian Voltz.

Et si on veut, y’a même un spectacle qui va avec l’expo !

PAR QUI ?

Chats pitres et rats conteurs : depuis 1998, nous proposons des spectacles tout-publics et tout terrain, mais aussi des ateliers autours du conte, de la littérature jeunesse à destination d’un public professionnel, ou pas ! (site : www.chatspitres-ratsconteurs.fr

 

LES HISTOIRES

Un auteur : Christian Voltz :

Avec Toujours rien ? Édité au éditions du Rouergue, il signe un de ses premier succès.

Cet auteur travaille essentiellement avec des petits objets de récupération : Vieux manches de pinceaux, divers boutons, boulons, rondelles fils de fer rouillés. Son style est reconnaissable au premier coup d’œil.

Les illustrations sont truffées de tout-petits détails réjouissants.

Les textes, d’apparence simples, sont un bonheur de sous-entendus, de rimes et rythmes. Ils se prêtent à merveille à la lecture à voix haute. Un mélange de poésie et d’humour qui ravit les petits comme les grands.

à découvrir ici : http://www.christianvoltz.com/menu1.html

Toujours rien ? :

M. Louis, jardinier impatient fait pousser une fleur… Où on apprend que chaque chose vient en son temps !

Toujours rien ???la fleur

C’est pas ma faute :

Histoire « randonnée » où une fermière écrase une araignée, s’en suit une réaction en chaîne…

la fermière et sa vache

Comme chaque matin

 

Léon est en retard, il n’a pas envie d’aller travailler, mais aujourd’hui, sa journée sera bonne !

M. Léon dans sa cuisine

 

 

 

 

 

 

 

 

Léon dans les bouchons

 

A fond la gomme :

Nicolas n’est pas très grand, mais il s’y croit ! Histoire d’un petit garçon qui s’habille pour l’école. Tout en double lecture.

 

 

Il est où ?

Jeu de construction et de déconstruction avec un tout petit bien caché.

LES SUPPORTS

 

Nous avons eu à cœur de conserver l’esprit des livres de Christian Voltz, amenant simplement une dimension qui « manque » aux livres : le mouvement.

Les matériaux bruts ont été privilégiés afin de respecter au maximum l’univers de l’auteur.

Chaque histoire a son propre support. Ceci permet différent installations dans l’espace : on peut opter pour concentrer toutes les histoires sur un même espace scénique, mais il est aussi envisageable de jouer sur la déambulation, en mettant les éléments dans différents endroits ou même différentes pièces : ce qui peut permettre de jouer plusieurs histoires simultanément pour plusieurs groupes.

 

SAVOIR RACONTER :

Les livres de Christian Voltz seront toujours présents lors des représentations.

Vous pouvez raconter à deux voix : l’un manipule, l’autre lit le texte. Ou seul, dans ce cas, il faudra être très familiarisé avec le texte…et les geste : un peu d’entraînement est nécessaire afin de vous approprier les décors, les gestes…

Nous proposons un petit manuel d’explication pour chaque histoire.

Une démo-formation vous est aussi proposée le jour de l’installation.

LES JEUX

Ils sont conçus comme un prolongement des histoires, permettant aux enfants de retrouver l’univers des histoires sous une autre forme. Ils ne sont pas obligatoires, c’est un petit plus grâce auquel les enfants deviennent acteurs.

Ces jeux sont conçu sous formes de tapis. Les dimensions des plateaux-tapis sont de 80cmX60cm (à peu près et selon les jeux !)

Volontairement simples, ils sont conçus pour faire des parties courtes (10 min environ) avec 5 à 6 enfants (à moins de faire des équipes).

Ses jeux sont à faire avec l’encadrement des adultes.

 

3 jeux sont proposés :

le Mémo Voltz : un mémory (attention, les illustrations celles de l’expo et non des illustrations de Christian Voltz)

L’embouteillage : (ref à comme chaque matin) : M. Léon est en retard au travail, il doit avancer dans les bouchons pour être à l’heure : 4 joueurs

Ceuillez Fleurette : des fleurs à cueillir avant l’arrivée des oiseaux (ref à Toujours rien) : 4 joueurs

 

CONDITIONS TECHNIQUES

Plusieurs solutions sont possibles :

–      installation en dispositif scénique

Si possible, prévoir un fond de scène noir.

Ouverture de 6 mètres. (possibilité d’avoir une ouverture moins importante, mais dans ce cas, il faut prévoir un espace sur le côté pour y mettre les dispositifs (certains sont montés sur roulettes, permettant de les bouger, dans ce cas, le « déménagement » peut être inclus dans la mise en scène, cela évite les déplacements injustifiés ainsi que les temps creux. Nous proposons quelques solutions dans le livret d’animation fourni avec l’expo).

On est ici sur une proposition assez proche de la dimension « spectacle »

Profondeur : 4 mètres

Jauge : 30 enfants maximum. (+ les adultes accompagnant) Le public sera disposé en arc-de-cercle à 2,5m/3m du décor.

 

–      installation en « itinérance »

Jouer sur plusieurs petits espaces est aussi une possibilité.

On peut créer un espace par histoire ou en rassembler 2-3. cela permet de créer des petits groupes qui vont d’une histoires à l’autre.

Il faut prévoir de faire bouger les enfants, c’est aussi pour ça que la jauge doit être réduite. (il est plus facile de faire bouger 10 enfants que 40 !). Dans l’animation, on peut intégrer le fait de devoir bouger : trouver une formulette, un bruit, un rituel peut être intéressant (nous proposons des exemples dans le livret d’animation fourni avec l’expo.

La proximité et l’intimité avec les enfants est alors plus grande.

Jauge : une quinzaine d’enfants semble être approprié à cette installation. (+ quelques adultes).

Et si on veut, y’a un spectacle qui va avec : Petits riens grands trésors !!!

1 commentaire pour M. Louis, M. Léon et les autres !

  • Anne-Thé Garde

    Bonjour,

    Etant moi-même intéressée par la création d’outils d’animation autour du livre, je me demandais si vous aviez dû demander des droits d’auteurs, notamment à Christian Voltz, lors de construction de supports identiques à l’original.

    En tous cas, bravo pour vos travaux !
    Anne-Thé

Faire un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>