Les expos-souples. (en cours de création)

Nos expos habituelles sont des toiles tendues sur des supports en PVC.

Elles fonctionnent très bien.

Cependant, nous sommes en cours de réflexion sur des expos-souples, afin de pouvoir les envoyer et de les faire circuler plus facilement.

 

Comme les autres expos, elles seront thématiques (il sera possible de reprendre les thèmes déjà existants)

Composées de plusieurs modules en tissu à suspendre à des cimaises ou à d’autres dispositifs, l’accent sera mis sur l’interactivité et le côté ludique. Il y aura des poches, des flaps, des trucs à aimanter. Des surprises.

Nous proposerons aussi 2 à 3 tapis de lecture ainsi que quelques jeux simples sur le thème choisi.

 

L’expo sera bien sûr centrée sur les livres jeunesse, c’est un prétexte à lire, à se plonger dans les livres.

Elles se visitent en autonomie mais sont aussi pensées pour être animées pour des visites de groupes.

 

Dispo… dès qu’on le demande !! (à la vente ou à la loc)

Les lunes et le grand jour. (en cours de création)

Un nouveau spectacle pour les tout-petits et les plus si petits.

Il s’agira de la nuit, du noir et des étoiles qui s’allument.

Des lunes qui se succèdent et d’un rien du tout qui commence à prendre de la place. Sa place.

Jusqu’à ce que la nuit et ses mystères soient apprivoisés.

Jusqu’à ce qu’il soit temps de voir le jour naitre.

 

Spectacle qui mêlera le thème de la nuit mais aussi celui de l’attente de la naissance, comme le fait d’être suffisamment grand pour être rassuré.

La peur et la douceur, l’inquiétude des tout-petits qui se mêle à l’envie de grandir.

Ça sera doux et drôle.

Avec des accordéons qui vont grandir aussi !

 

A priori, dispo en fin de printemps !

Pour les 0-6 ans !

En avant la musique !! Expo

Une expo autour de la musique et de la littérature de jeunesse, à la fois interactive et ludique où la part belle est faite aux livres et aux histoires.

LES MODULES :

PORTEE DE MUSIQUE

Une partition. Avec des lignes de couleur. On déroule chaque ligne.

Chaque ligne correspond à un petit livre en tissu. Chaque livre est une illustration d’un univers sonore :

  • il y a la musique de la ville : onomatopées, mais aussi chansons (par exemple « tût, tût, pouêt, pouêt la voilà ! La Totomobile » ou « Melle Angèle »…).
  • la musique de la ferme
  • la musique de la mer…

Chaque chanson correspond a un petit personnage que l’on met sur sa ligne, comme une note. Il y  a aussi des livres où on retrouve les chansons.

(Panneau en toile tendue sur une structure en PVC : 1m40 de long par 1m20 de haut environ. Lignes à dérouler, éléments aimantés et petits livres en tissu)

 

SORTIR EN BOITE

Qui dit boite (de nuit) dit musique.

Ouvrez les boites, retournez le couvercle. Ecoutez.

Essayer de retrouver les chansons.

Chanter avec les paroles.

Mais pas comme une casserole.

Grâce au petit dessin, il faut retrouver le livre correspondant.

(2 modules, en tous 10 boites en bois avec 10 petites boites à musique. Les boites sont disposées sur des tables de 1m40 environ sur 20 cm de large et 40 cm de haut. Les deux modules peuvent être utilisés de manière indépendante)

 

BRUITAGES

Les livres ont peut les lire, mais on peut aussi les entendre.

Lisez les histoires, cherchez dans les poches les instruments qui mettront la bonne musique sur chaque histoire.

Soit les animateurs bruitent, soit ce sont les enfants.

Des histoires sont proposées, mais il est tout à fait possible de l’adapter à d’autres.

Ne pas oublier de tout ranger à sa place !

2 modules en tissu tendu sur des structures en PVC. Poches avec instruments (une vingtaine en tout). Les deux modules peuvent être utilisés séparément. Taille : 1m2 de large par 1m20 de haut (environ)

 

LES VENTS

Un peu de triche et de rire.

Pas de flute ou de hautbois.

Il s’agit d’une musique moins distinguée et plus odorante.

Mais chacun peut jouer.

Trois manières de participer…

Et puis, que c’est drôle de bruiter ces histoires.

Le module est très ludique, il se présente comme une proposition de tuto pour faire des pets : avec la bouche, avec les aisselles, avec un coussin… C’est surtout l’humour qui est de mise !

Tissu tendu sur une structure en PVC. 50cm de large par 1m de haut environ.

 

CHUT

« la véritable musique est le silence et toutes ls notes ne font qu’encadrer ce silence »

Voilà ce dit Miles DAVIS

Parce que pour apprécier la musique, il faut aussi aimer le silence.

Installez-vous confortablement.

Ecoutez. Ne faites pas de bruit.

Chhhhhhuuuuuuuut…

Petit tapis de 1m par 1m avec 4 poches.

 

Deux tapis-jeux sont fournis : un mémory-musique (des cartes avec des instruments) et un Kim-son.

 

Des photos… bientôt !

Pour toute info : Marion Cailleret 0627378957

chatspitres.ratsconteurs@wanadoo.fr

 

 

Bibliographie et livres fournis :

PORTEE DE MUSIQUE

Martine BOURRE, Bateau sur l’eau, Didier jeunesse

Charlotte MOLLET, une souris verte, Didier jeunesse

Charlotte MOLLET, Le fermier dans son pré, Didier jeunesse

Stefany DEVAUX, une poule sur un mur, Didier jeunesse

Charlotte MOLLET, Loup y es-tu, Didier jeunesse

Christophe ALLINE, La totomobile, Didier jeunesse

Charlotte MOLLET, Pirouette Cacahuète, Didier jeunesse

Anne-Laure WITSCHGER, Hélène MOYNARD, Mam’zelle Angèle, Didier jeunesse

Elodie NOUHEN, Au feu les pompiers, Didier jeunesse

Julia CHAUSSON, Dans la forêt lointaine, Rue du monde

Kathy STINSON, DUSAN PETRICIC, L’homme au violon, Kaleidoscope,

Marion BATAILLE, Bruits, Thierry MagnierDorothée DE MONFREID, Musique, Coco, Loulou et Cie

Kazuo IWAMURA, le Piano des bois, l’école de loisirs

Stéphane Heinrich, la contrebasse, Kaleidoscope

Frédéric STER, Zim, Bam, Boum, Pastel

Catherine FOGEL, Joelle JOLIVET, Pas de violon pour les sorcières, seuil jeunesse

EN BOITE :

Paul MISRAKI, Henri ALLUM, Charles PASQUIER, KITTY CROWTHER, Tout va très bien Madame la Marquise, Didier Jeunesse

Marjolaine LERAY, Un petit chaperon rouge, Ecte sud junior

Jean LECOINTRE, les dents du loup, Thierry Magnier

Olivier DOUZOU, Capitaine, Editions du Rouergue

Anouck ROBERT, Louis RIGAUD, Popville, Hélium

Anne LETUFFE, Meunier tu dors, Didier jeunesse

Charlotte LEGAUT, Petit Oubli, Editions du Rouergue

Régine QUEVA, Il était une bergère qui gardait ses biberons

Sylvain VICTOR, Michel Le mouton qui n’avait pas de chance, Thierry Magnier

Jean-Louis LE CRAVERr, Remi Saillard, Les Trois Boucs, Didier jeunesse

Anthony BROWNE, Ma maman, Kaleidoscope

Margaret WISE BROWN, Clément Hurd, Bonsoir Lune, l’école des loisirs
Julia CHAUSSON, Gentille Alouette, Rue du monde
Martine BOURRE, Alouette, Didier Jeunesse

Marc POUYET, Jardin, p’tit land art

DEDIEU, Article 309 du code penal du jardin, Seuil jeunesse

BRUITAGES :

Agnes LESTRADE, David MERVEILLE, Le chapeau de Philibert, Rouergue

Florence SEYVOS, Claude PONTI, La tempête, l’école de loisirs

David MERVEILLE, Monsieur Hulot à la plagen Rouergue

Christian VOLTZ, Comme chaque matin, Editions du Rouergue

Bruno GIBERT, l’ABC des onomatopées, Le baron perché

Jeanne ASHBE, Pas de loup, Pastel

Cecile BOYER, OUAF, Miaou, cui-cui, Albin michel

PEPILLO, j’entends tout, Helium

Michael ROSEN, Helen OXENBURY, La chasse à l’ours, l’école des losirs

Marion BATAILLE, Bruits, Thierry Magnier

VENTS

Michaël ESCOFFIER, Kris DI GIACOMO, La mouche qui pète, Kalaïdoscope

Noé CARLAIN, AnnaLaura CANTONE, Prout de mammouth, éditions sarbacane

Noé CARLAIN, AnnaLaura CANTONE, Prout de pompier, éditions sarbacane

Dylan PELOT et MATHIS, Victor qui pète, Le p’tit paquet

Dylan PELOT et MATHIS, Le retour de Victor qui pète, Le p’tit paquet

Antoine GUILLOPPE, Ronan BADEL, Tonnerre de prouts, Gautier Languereau

Pittau et Gervais, Pipi ! Crotte, Prout ! Seuil jeunesse

CHUT

BARROUX, CHUUT ! Bibliothèque départemantale de la somme

Jerôme RUILLIER, Silence, Les trésors de bilboquet

Minfong HO, Holly, MRADE, Chuuut ! Père Castor

Sally GRINDLEY, PETER UTTON? Chhht ! Pastel

Dans ma famille, il y a… L’Expo !

Une famille ? Des familles !

Expo interactive autour de la littérature de jeunesse pour les enfants de 2 à 8 ans.

L’expo peut se visiter, se manipuler en individuel, mais elle permet aussi de créer des animations (pour des classes par exemple)

 

Modules :

A chacun sa maison.

Plusieurs maisons qui correspondent à plusieurs livres qu’il faut retrouver : on lit les livres, on soulève une petite porte qui donne un indice, on associe les livres à chaque maison, on vérifie en ouvrant la maison en grand.

(taille : environ 1m20 de large par 1m20 de haut, rabats à ouvrir, cachettes, panneau en tissu sur structure PVC)

 

Démonte ton frère/ta sœur.

Un frère ou une sœur, c’est chouette, mais parfois, on s’en débarrasserait bien… Alors, pour une fois, on peut s’en débarrasser ! On peut démonter  un faux frère ou une sœur ennemie… enfin presque… quoiqu’on fasse, il réapparait, parce que non, on ne peut pas démonter ses frères et sœurs, en tous cas après, il faut leur refaire le portrait !

Une série de livres sur les rapports frères/sœurs est proposée.

(taille : Environ 1m de large par 1m2 de haut, éléments aimantés, rabats, panneau en tissu sur structure PVC)

 

Portrait de famille.

On choisit qui on met dans sa famille : juste un papa et une maman ou une tripotée de frères et sœurs et même des demis, des cousins, des tatas, des grands-mères…

Sélection de livres avec des familles diverses et variées.

(taille : Environ 1m20 de large par 1m20 de haut, éléments aimantés, panneau en tissu sur structure PVC)

 

Papamaman.

Un papa, une maman, un parent.

Un fer à repasser, un journal, une casserole, une couche, un sac de courses, une manette de jeu, un marteau… une vingtaine d’éléments à associer au papa, à la maman, juste au parent.

Sélection de livres sur des papas et des mamans qui font ce qu’ils veulent ou ce qu’ils peuvent…

(taille : Environ 1m20 de large par 1m20 de haut, éléments aimantés, panneau en tissu sur structure PVC)

 

Un coeur à câlins.

Un tapis douillet en forme de coeur.

Des coussins avec des grands bras qu’on peut serrer fort.

Et plein d’histoires de looooooove ! (ça fait du bien)

 

(taille : Environ 1m20 de large par 1m de long, tapis au sol + une dizaine de coussins-câlins)

 

Deux tapis de jeux :

  • un jeu de 7 familles (en tissus, au sol avec des cartes en tissu)
  • un mémory avec plein de familles à retrouver

 

Il existe aussi un spectacle : ici ! (bientôt, on mettra des photos, promis !)

Pour tout renseignement : Marion Cailleret, 0627378957

chatspitres.ratsconteurs@wanadoo.fr

Tout petit abri. 0-3 ans, 3-6 ans

Un petit abri, c’est une maison pour se protéger, c’est une main dans laquelle glisser la sienne.

C’est une place dans le cœur de quelqu’un.

Sept jupes pour raconter des histoires et chanter des chansons.

Sept jupes pour voir grandir un tout petit.

Sept jupes comme les sept couleurs de l’arc-en-ciel.

Chaque jupe a une couleur, à chaque couleur son univers, son histoire et ses personnages. Pour chacun, on trouve un petit abri : pour les petites souris qui se cachent du chat, pour le soleil qui aimerait se reposer…

 

En filigrane, c’est un tout-petit qui grandit. Au début, l’espace des bras est l’abri du tout petit. Et puis, le petit grandit, on le tient par la main et un jour, il marche seul. Mais il revient dans l’espace de nos bras.

      

 

Spectacle pour les tout-petits et les grands qui les accompagnent.

Entre tendresse et humour, petites histoires, chansons et accordéon.

Durée entre 30 et 40 min selon l’âge des enfants.

Pour nous contacter : 0627378957

chatspitres.ratsconteurs@wanadoo.fr

Quelle Famille ?! 0-3 ans et 3-6 ans.

Une famille, c’est parfois un peu compliqué.

Des familles, c’est bien.

Parfois, il y a les papas qui sont loin, d’autres fois, ce sont les enfants qui viennent de loin.

Il y a les familles composées et recomposées…

Et finalement, tout le monde se retrouve autour des grands-parents, toutes la descendance avec ses différences et ses ressemblance.

C’est une couverture. Une grande couverture. Un patchwork.

Tous les petits morceaux font un ensemble.

Parfois ça grince, souvent c’est doux.

Petit spectacle qui aborde avec tendresse les familles.

Petites histoires, manipulations, ombres, accordéon, petites chansons.

 

Durée entre 30 et 40 min.

Jauge : 50 enfants maxi + adultes.

(création 2015)

Pour nous contacter : 0627378957

chatspitres.ratsconteurs@wanadoo.fr

Bouh ! J’ai peur !

La frousse, les chocottes, les miquettes….

La peur !!!!!

La peur de quoi ???

ça dépend, ça ! Chacun a ses peurs : la peur du loup, la peur des monstres sous son lit. La peur de son ombre…

(il y a aussi un spectacle, une cape à contes pour les 2-6 ans, sur le thème de la peur)

 

LE PRINCIPE :

Une expo pour raconter des histoires, pour jouer avec les histoires.

Interactive, les enfants peuvent toucher, bouger, créer.

Elle peut-être utilisée pour des visites animées par les animateurs, bibliothécaires. Mais aussi être visitée en tout public (il y a des petits mode d’emploi pour chaque module)

 

Cette exposition est composée de 5 modules indépendants.

Techniquement, ils sont légers, faciles à monter et à déplacer. (on peut livrer et monter, mais cette expo est aussi prévue pour être envoyée !)

LES MODULES :

  • – Le kit de « survie » : Taille (environ) 1m30 de long par 1m de haut.

 

15 papas, 15 mamans, 15 doudous, 15 lampes de poche et 15 sacs. On peut distribuer aux enfants des éléments qui permettent de ne pas avoir peur. On choisi ses éléments, on les met dans un petit sac, pour se rassurer.

C’est aussi le prétexte pour raconter des histoires de doudous, de parents (une bibliographie est proposée)

  • – La boite noire (2 m par 2m sur 1m20 de hauteur)

Une grande tente dans laquelle on rentrer pur lire des histoires à la lueur d’une lampe de poche.

Il y a des étoiles à accrocher au « plafond »

On peut ouvrir une fenêtre : un soleil apparait

Il y a aussi un « écran » blanc : pour raconter des histoires « d’ombres » (notamment deux livres d’Hervé Tullet »)

C’est l’occasion de raconter plein d’histoires qui font un peu peur !)

  • Les monstres (dimensions : environ 1m40 par 1m)

3 monstres à construire.

Certain font référence à des histoires de la littérature jeunesse.

D’autres sont à inventer.

On construit… et on déconstruit ! Pour être sûr d’être le plus fort !

  • Le trouillomètre (50cm de large, 1m20 de haut)

De « pas peur du tout » à la « méga trouille » : on peut choisir de jauger les éléments selon la peur qu’il provoque (on n’a pas tous peur des mêmes choses).
Permet de raconter des histoires d’araignées, de vampires, d’ogres…

  • Sous le lit (50 cm de haut, 1m40 de long)

Sous lit, qu’est-ce qu’il y a ? Un monstre ? un doudou perdu ? Juste des moutons de poussière ??? Ben non !!!! il y a des livres et des histoires !

Les enfants plongent sous le lit, vont chercher les livres… sans avoir peur !

  • un mémo : Un mémory monstrueux pour jouer en équipe ou par 2 !

 

Au loooooooooup 2

Voici donc une nouvelle version de l’expo « Au looooooup » !

Pour voir au « Looooooup 1 » : c’est ici.

 

Loup 1 était plus centré sur un univers « théâtre d’objets ».

(il y a aussi un spectacle, une cape à conte à voir ici)

 

LE PRINCIPE :

Cette exposition interactive permet de raconter des histoires aux enfants. Elle peut être utilisée pour des animation, mais peut aussi se visiter en individuel.

Les enfants peuvent manipuler tous les modules. On y retrouve des histoires classiques (contes traditionnels), mais aussi des références aux livres jeunesse.

Le but est de « rentrer » dans les histoires. D’être spectateur et de devenir acteur !

Loup 2 est construit avec des modules légers, qu’on déplace facilement et qui se monte bien plus rapidement qu’un meuble Ikéa ! (note importante : cette expo peut être livrée et montée, elle peut aussi être envoyée par transporteur)

 

Les modules sont constitués de toiles tendues sur des cadres.

Il y a de multiples personnages qui viennent s’aimanter et qui peuvent bouger.

On peut ouvrir des maisons, les faire s’envoler.

Habiller déshabiller un loup, sans se faire croquer !

Cette exposition est composée de 5 modules pour raconter des histoires.. de loup !

 

LES HISTOIRES ET LES MODULES :

 

         Module 1 : Le loup et la mésange (tiré du livre de Didier Jeunesse, de Muriel Bloch et Martine Bourre)(fabriqué en bois)

Un loup, un arbre, une mésange...

Un loup, un arbre, une mésange...


          Petits sentiers dans la forêt : 3 modules (panneaux en tissus tendu (tout est fourni), ils font 1m20 par 1m, ils représentent un forêt, un sentier, des maisons (se sont des poches) + plein d’éléments à aimanter) : Ils permettent de raconter :

Le petit chaperon rouge

Petite fille et le loup

Le loup et les 7 chevreaux

Les 3 petits cochons

C’est moi le plus fort

Petite fille et le loup et les 3 petits cochons (sur le même module)

Les maisons des cochons peuvent « s’envoler »…

Le petit chaperon rouge : La petite fille peut se promener dans la forêt.

On peut entrer dans la maison de la grand-mère

Le loup peut les manger…

Le loup et les 7 chevreaux. La maison s’ouvre, le loup peut « manger » les chevreaux…

Les chevreaux peuvent se cacher dans le décor.

          Loup à construire : Un loup à construire pour raconter « loup » de Douzou (on peut construire la tête), mais aussi promenons nous dans les bois ou Mère-grand que fais-tu ?

Un loup à construire et déconstruire, pour ne pas avoir trop peur !

          Dans le ventre du loup : il s’agit d’un tapis : le ventre du loup s’ouvre et on y retrouve tout ce que ce gourmand peut manger : une mésange, des cochons, des biquets… Peut être utilisé pour raconter les histoires ou pour jouer (comme un jeu de kim).


 

3  jeux en tissus :

          Kim-loup (même tapis que dans le ventre du loup)

          Le loup qui s’marre

Une variante du cochon qui rit : un dé, des loups à reconstituer

          Mémo-loup : un mémory pour jouer à deux ou en équipe.

Lui e(s)t Lui

Ils ne se connaissent pas, mais ils ne s’aiment pas.

Lui habite en bas où tout est blanc.

Lui habite en haut où tout est noir.

Le blanc, c’est fatigant.

Le noir, ça donne le cafard.

Alors, Lui et Lui vont partir à l’aventure, chacun de leur côté.

Ils ne se connaissent pas, mais ils ne s’aiment pas.

 

Chacun cherche un ami.

Un lapin, Une grenouille, Un chat, Une étoile, Un vent, Un nuage.

Ca ne sont pas des amis.

 

Et puis, il y a un arbre. Un arbre entre le blanc et le noir, entre le haut et le bas. Un arbre entre lui et lui.

 

Histoire de rencontre où l’on comprend que l’on peut aimer ce que l’on ne connait pas.

Que les différences ne sont pas toujours ce qu’on croit.

 

Contes, comptines et chansons, accordéon et origami.

Tous les personnages et éléments sont en papier.

Parce que c’est sur le papier qu’on écrit les belles histoires.

 

Pour les enfants et les grands dès 3 ans

Durée : entre 30 et 45 minutes (selon l’âge des enfants)

Jauge : 50 enfants + adultes accompagnants.

 

Pour plus d’info, un p’tit mail : chatspitres.ratsconteurs@wanadoo.fr, ou un coup de fil : 0320395040

 

bateau... sur l'eau...

 

 

Amis, tout simplement !

 

Au looooup (expo) à Bouchain (59)

ça va frissonner à Bouchain !

L’expo du loooooup y sera, c’est à la bibliothèque.

M. Louis, M.Léon… expo autour de Voltz à Noyon

Chouette, on va pouvoir s’amuser avec l’expo M. Louis, M. Léon et les autres à Noyon !!!

 

Petits riens grands trésors à Noyon

Allez, hop, une journée à Noyon.

Petits riens grands trésors pour les petits et tout petits (et y’a aussi l’expo Voltz en même temps)

Lisette Carpette à Helesmes

2 séances : La maisonnette et les poulettes.

Les carpettes sont des tapis de lecture, faits par Marion Cailleret

Bibliothèque de Helesmes (59)

Dès 1 an

Pensez à réserver !

Cape à contes Petits riens grands trésors à Auby

Séances scolaires, toute la journée, dans les écoles de Auby.

Lisette carpette les poulettes, à Haveluy

à 10h et 11h, Bibliothèque d’Haveluy.

Les lisette carpette sont des tapis de lecture, que c’est moi qui les faits !

(à partir d’1 an)… faut réserver !

Philomène à l’ivresse des mots

à la bibliothèque municipale d’Haubourdin, retrouver Philomène dans le cadre du chouette festival l’ivresse des mots !

 

La ferme (viens poupoule!!!!! ) (spectacle)

Dans une cour de la ferme, il y a un poulailler.

Dans le poulailler, y’a des poules. Des noires, des blanches, des grises et même des bleues. Elles font des œufs.

Y’a aussi une poule pondeuse, c’est une vraie mère-poule. Elle a un œuf tout neuf. Un qui a un crâne d’œuf. Y’en a un qui est un peu bigleuse… et je ne parle même pas des œufs brouillés, toujours fâchés !

On y croise aussi la poule rousse qui trouve des grains de blés.

Et puis, y’a un œuf, tout neuf qui perd sa route, qui perd sa maman poule.

Alors, il cherche, il cherche et il trouve…

Un biquette dans un chou,

Des chevaux qui l’emmènent à Paris, à Nevers et même Roubaix

Et il retrouve toute la ferme et chacun s’en donne à cœur joie pour crier la sienne de joie, parce que le poussin à retrouvé sa maman !!

 

Spectacle avec une cape, des boites à oeufs, un accordéon, des chansons et des comptines, des contes et des histoires chouettes, enfin, des histoires poules !

Pour les 0-3 ans, adaptable pour les 3-8 ans.

Y’a aussi une chouette expo qui peut aller avec, c’est ici !

Pour plus d’info, un p’tit mail : chatspitres.ratsconteurs@wanadoo.fr, ou un coup de fil : 0320395040

La ferme ! (expo avec des livres, des poules, des canards et tout !)

4 modules à utiliser avec des livres ou juste pour découvrir et manipuler et 3 jeux pour s’amuser.

Le principe (ou les principes !) :

– soit on visite seul, en regardant les livres et en découvrant toutes les surprises (on peut ouvrir les cases du poulailler, jouer dans la cour de ferme..

– soit on visite avec un guide qui nous raconte les histoires et anime l’expo.

 

Donc, cette exposition se prête aussi bien à la découverte en autonomie qu’à une version à animer.

(comme toutes nos expo, elle est très simple à animer)

LES MODULES :

la cour de ferme

 

Bibliographie possible :

C. Destours , Mon âne, didier jeunesse

J. Craver, M. Bourre ,Le petit cochon têtu, didier jeunesse

Ch. Mollet, Le fermier dans son pré, didier jeunesse

N ;V. Laan , Le beau ver dodu, l’école des loisirs

 

Le principe :

Une cour de ferme avec plein d’éléments correspondants aux histoires.

Cette cour est une table, basse pour que les enfants puissent manipuler facilement. Et il y a beaucoup d’éléments (que l’on retrouve dans les histoires/comptines…)

Il s’agit d’histoires d’accumulation, dans lesquelles les éléments apparaissent les uns après les autres.

 

Les éléments :

Mon âne : Chocolat, Râtelier, Ane, Bonnet, Boucles d’oreilles,  Soulier violet, Lunettes

Petit cochon têtu : Fermière, Bourreau, Chien, Vache, Eau, Boucher, Bâton, Feu, Cochon

Le fermier dans son pré : Fermier,  Nourrice, Enfant, Fromage, Chat, Souris

Le beau ver dodu : Ver de terre, Oiseau,  Chat (le même que le fermier dans son pré), le chien (idem que dans le cochon)

Eléments supplémentaires pour s’amuser : Chèvre, Poule, Canard, Pot de lait, Lapin, Tracteur vert, Tracteur rouge, Tracteur bleu, Tracteur rose

La cour de ferme

Le fermier (tiens, il me dit quelque chose, celui-là !)

Pour ranger les éléments, un pot à lait.

 

Le poulailler

 

Bibliographie possible :

Guettier, L’œuf, Casterman

Devaux , Une poule sur un mur, (didier jeunesse)

E. Gravette, Drôle d’œuf, Kaléïdoscope

Blanpain Madame La Poule, Thierry Magnier

Laboudigue , Picoti, picota,  Kaléidoscope

Sarrazin , Papa Coq, l’école des loisirs

Nick Denchfield et Ant Parke , Le plus gros poussin du monde, Milan jeunesse

Loufane , Poupoule, kaléidoscope

Davenier, Léon et Albertine, l’école des loisirs

 

Le principe :

Il s’agit d’un poulailler composé de 9 cases (n’œuf !).

Dans chacune des cases, on trouvera une poule/un indice faisant référence à un livre (dont on trouve la reproduction sur le côté.

On peut donc utiliser ce module de différentes manières :

On peut par exemple lire une histoires et de retrouvé ce à quoi ça correspond dans le poulailler…

On peut ouvrir toutes les cases en même temps, ou les ouvrir au fur et à mesure… C’est très libre.

 

Les éléments du poulailler :

Un renard, un poussin, un coq, cocottes en papier, le coffre, un œuf à tâche, boules de pétanque, Albertine dans de la boue, une poêle avec un œuf au plat.

Le poulailler

Drôle d'oeufs ? Y'a le cochonnet ???

un oeuf ! bien plat

les cocottes

 

 « portrait son-nez »

 

Bibliographie possible :

Galdone, La petite poule rousse,  circoflexe

E. Gravett, Moi d’abord, frimousse

Vidal, La souris qui cherchait un mari, Didier jeunesse

A. poussier, Cocoricco, loulou et Cie

Jules Feiffer , Aboie Georges, l’école des loisirs

 

Le principe :

L’idée est d’avoir trois portrait d’animaux de la ferme, dans leurs nasaux sont cachés des petits boutons sonores (ils suffit d’appuyer dessous).

Chacun des sons correspond a un livre.

Les livres ont été choisis en fonction des sons décalés qu’ils proposaient.

Par exemple, le canard ne fait pas coin-coin, mais « moi d’abord ».

 

L’animation :

C’est assez libre…

On peut lire un livre et ensuite chercher à quel son il correspond.

On peut aussi lire toutes les histoires et ensuite retrouver les sons.

C’est surtout assez ludique !!

 

Les sons/les livres :

Aboie Georges : Bonjour !

Moi d’abord… moi d’abord !

La souris qui cherchait un mari : Miaou

La petite poule rousse : pas moi, ni moi, ni moi

Cocorico : graououououou

Une belle brochette !

 

La vache !

Le potager

C’est toujours bien d’avoir un potager dans une ferme !

Bibliographie possible :

Nathalie Dieterlé, Savez-vous planter les choux ?  Casterman

Praline Gay-praha, Andrée prigent,  quel radis dis donc, Didier jeunesse

Jean Gourounas, Grosse légume, les éditions du Rouergue

Ilya Green, Sophie et les petites salades, Didier jeunesse

Mejuto, Létria, Cours, cours citrouille, OQO

Christian Voltz, patates, rouergue

(on peut aussi ajouter Le gros navet, mais c’est assez redondant avec quel radis dis donc…)

 

On peut aussi chanter des chanson comme : tous les légumes, au clair de lune

Faire des jeux de doigts : ma main est un jardin, dedans, il y a…

 

Le principe :

L’idée est d’avoir un carré potager avec un tissage d’élastiques qui permet de planter et de cueillir les légumes racine (pour les autres, on peut les laisser au dessous : notamment le chou et la citrouille qui ne poussent pas sous terre).

Si les légumes tombent en dessous, on peut soulever le cadre. On peut aussi les rattraper en passant la main dans le tissage d’élastiques.

Il y a aussi un panier qui permet de récolter

 

 

Les éléments :

Un arrosoir

Un ver de terre

Une citrouille

Un chou-fleur

Une salade raplapla

4 carottes

2 gros radis

2 pieds de patates

 

 

ça pousse !

récolte

un arrosoir !

 

 

LES JEUX

 

Le mémo poule :

Un jeu bien connu : ici avec des poules : 8 paires de poulettes  retrouver.

Pas si facile !

un grand mémo en tissu !

 

La course de tracteurs

Un champs, des tracteurs, un dé pour avancer.

Le premier arrivé au bout à gagner !

(en tissu, avec un tapis)

Vroum, vroum

Le kim âne

Encore un jeu connu (du coup, c’est fastoche d’y jouer) : on joue l’un contre l’autre.

Grâce aux éléments de la chanson « mon âne, mon âne… »  le premier joueur choisit quelques éléments, il les place dans le ventre de l’âne. Le second joueur regarde pendant 15 secondes. On referme le ventre et me second joueur doit retrouver ce que le premier avait caché. Simple ! Simple ?

Mon âne, mon âne

 

 

 

 

Je reprends ma valise… (spectacle d’histoire d’amour et de ville)

Je reprends ma valise, ma canne et mon pépin…

Et voilà que Gaston part.

Il part où ???

En ville, chercher Angèle, son amour.

Course poursuite et déambulation dans la ville.

Chaque histoire est dans une valise qui se transforme un maison, en rue, en rond point, en piste de danse…

On frappera au numéro 1, on verra la concierge et on ira plus loin.

On sera bloqués dans un embouteillage.

On tentera d’attraper un bus.

On montera tous les étages d’un immeuble, rue Saint Honoré.

Et trouvera une maison, un jardin et dans le jardin, une bien belle plante !

 

Spectacle pour accordéon, comptines, histoires, valise et amour (un peu d’humour aussi).

Le tout, avec du théâtre d’objets !

Pour les 0-3 ans et les 3-8 ans.

Et si on est accro à la ville, y’a aussi une expo : ici !

Et une piste de danse, une !!

 

Miam ! (Spectacle)

Une cape qui peut servir de nappe ou de grande serviette.

Spectacle avec entrée, plat, fromage et dessert (et même une p’tite douceur pour terminer)

Contes et comptines s’alternent joyeusement et la cape s’anime découvrant plein de surprises.

 

Parce que manger, même des navets, ça peut-être gai ! L’accent est mis sur le décalage et l’humour (et il parait que ça fait rigoler aussi les grands dadais)

 

Adaptable pour les 0-3 ans et les 3-8 ans.

 

(et si on veut poursuivre, y’a une expo qu’on peut louer : le descriptif est ici ! )

Au louuuuuup (spectacle)

Une cape, un loup, un accordéon, des comptines, des chansons : un spectacle !

 

Au louuuuuup ! propose une vision différente. Par le biais de l’humour du décalage, du jeu sur les histoires traditionnelles, on se rend compte que le loup n’est peut-être pas un vrai méchant…

 

Que c’est peut-être nous, notre regard qui en faisons un grand méchant loup.

Alors que les petits loup peuvent aussi être tout doux !

 

Répertoire traditionnel revisité, jeux de poches et de surprises.

La cape se retourne présentant divers décors et surtout, des surprises !!!!

 

S’adapte aux 0-3 ans et aux 3 ans et plus !

Il y a aussi une chouette expo qu’on peut louer : ici !!

Pour plus d’info, un p’tit mail : chatspitres.ratsconteurs.fr ou 0320395040

dans le ventre du loup, y'a des biquets

Dans le ventre du loup, y'a 3 p'tits grognons

Tiens, tiens, un p'tit chaperon

Hou !! dans la maison... y'a le louuuuup !

croquera, croquera pas ???

De l'autre côté de la cape... ou de la montagne !

Des moutons et des loups !

Une cape rouge, un panier... ???????

 

Histoires pas pires de vampires

Une cape, une cape de vampire.

Y’a Gontran qui a perdu ses dents et c’est embêtant, parce que Gontran c’est un vampire et un vampire sans dents, ce n’est plus effrayant et ça c’est navrant.

Alors, hop ! un tour en ascenseur (avec de la musique d’ascenseur inside)

Et on tourne et on arrive devant une porte…

 

Et de portes en portes, on découvre tous les habitants du château.

Une licorne, une sorcière, un dragon, la mort, un diablotin et la fée des bulles.

 

Chacun à son histoire oscillant entre tendresse et humour.

En filigrane, se dessine une seconde trame : la tolérance, la différence, c’est bien !

 

à partir de 4 ans.

Spectacle familial

Histoires, accordéon et cape !

Dossier sur simple demande : chatspitres.ratsconteurs@wanadoo.fr ou 0320395040

 

M. Louis, M. Léon et les autres !

POUR QUI ?

Cette exposition s’adresse aux bibliothécaires, aux centres de loisirs, écoles… souhaitant développer un projet autour de Christian Voltz.

Et si on veut, y’a même un spectacle qui va avec l’expo !

PAR QUI ?

Chats pitres et rats conteurs : depuis 1998, nous proposons des spectacles tout-publics et tout terrain, mais aussi des ateliers autours du conte, de la littérature jeunesse à destination d’un public professionnel, ou pas ! (site : www.chatspitres-ratsconteurs.fr

 

LES HISTOIRES

Un auteur : Christian Voltz :

Avec Toujours rien ? Édité au éditions du Rouergue, il signe un de ses premier succès.

Cet auteur travaille essentiellement avec des petits objets de récupération : Vieux manches de pinceaux, divers boutons, boulons, rondelles fils de fer rouillés. Son style est reconnaissable au premier coup d’œil.

Les illustrations sont truffées de tout-petits détails réjouissants.

Les textes, d’apparence simples, sont un bonheur de sous-entendus, de rimes et rythmes. Ils se prêtent à merveille à la lecture à voix haute. Un mélange de poésie et d’humour qui ravit les petits comme les grands.

à découvrir ici : http://www.christianvoltz.com/menu1.html

Toujours rien ? :

M. Louis, jardinier impatient fait pousser une fleur… Où on apprend que chaque chose vient en son temps !

Toujours rien ???la fleur

C’est pas ma faute :

Histoire « randonnée » où une fermière écrase une araignée, s’en suit une réaction en chaîne…

la fermière et sa vache

Comme chaque matin

 

Léon est en retard, il n’a pas envie d’aller travailler, mais aujourd’hui, sa journée sera bonne !

M. Léon dans sa cuisine

 

 

 

 

 

 

 

 

Léon dans les bouchons

 

A fond la gomme :

Nicolas n’est pas très grand, mais il s’y croit ! Histoire d’un petit garçon qui s’habille pour l’école. Tout en double lecture.

 

 

Il est où ?

Jeu de construction et de déconstruction avec un tout petit bien caché.

LES SUPPORTS

 

Nous avons eu à cœur de conserver l’esprit des livres de Christian Voltz, amenant simplement une dimension qui « manque » aux livres : le mouvement.

Les matériaux bruts ont été privilégiés afin de respecter au maximum l’univers de l’auteur.

Chaque histoire a son propre support. Ceci permet différent installations dans l’espace : on peut opter pour concentrer toutes les histoires sur un même espace scénique, mais il est aussi envisageable de jouer sur la déambulation, en mettant les éléments dans différents endroits ou même différentes pièces : ce qui peut permettre de jouer plusieurs histoires simultanément pour plusieurs groupes.

 

SAVOIR RACONTER :

Les livres de Christian Voltz seront toujours présents lors des représentations.

Vous pouvez raconter à deux voix : l’un manipule, l’autre lit le texte. Ou seul, dans ce cas, il faudra être très familiarisé avec le texte…et les geste : un peu d’entraînement est nécessaire afin de vous approprier les décors, les gestes…

Nous proposons un petit manuel d’explication pour chaque histoire.

Une démo-formation vous est aussi proposée le jour de l’installation.

LES JEUX

Ils sont conçus comme un prolongement des histoires, permettant aux enfants de retrouver l’univers des histoires sous une autre forme. Ils ne sont pas obligatoires, c’est un petit plus grâce auquel les enfants deviennent acteurs.

Ces jeux sont conçu sous formes de tapis. Les dimensions des plateaux-tapis sont de 80cmX60cm (à peu près et selon les jeux !)

Volontairement simples, ils sont conçus pour faire des parties courtes (10 min environ) avec 5 à 6 enfants (à moins de faire des équipes).

Ses jeux sont à faire avec l’encadrement des adultes.

 

3 jeux sont proposés :

le Mémo Voltz : un mémory (attention, les illustrations celles de l’expo et non des illustrations de Christian Voltz)

L’embouteillage : (ref à comme chaque matin) : M. Léon est en retard au travail, il doit avancer dans les bouchons pour être à l’heure : 4 joueurs

Ceuillez Fleurette : des fleurs à cueillir avant l’arrivée des oiseaux (ref à Toujours rien) : 4 joueurs

 

CONDITIONS TECHNIQUES

Plusieurs solutions sont possibles :

–      installation en dispositif scénique

Si possible, prévoir un fond de scène noir.

Ouverture de 6 mètres. (possibilité d’avoir une ouverture moins importante, mais dans ce cas, il faut prévoir un espace sur le côté pour y mettre les dispositifs (certains sont montés sur roulettes, permettant de les bouger, dans ce cas, le « déménagement » peut être inclus dans la mise en scène, cela évite les déplacements injustifiés ainsi que les temps creux. Nous proposons quelques solutions dans le livret d’animation fourni avec l’expo).

On est ici sur une proposition assez proche de la dimension « spectacle »

Profondeur : 4 mètres

Jauge : 30 enfants maximum. (+ les adultes accompagnant) Le public sera disposé en arc-de-cercle à 2,5m/3m du décor.

 

–      installation en « itinérance »

Jouer sur plusieurs petits espaces est aussi une possibilité.

On peut créer un espace par histoire ou en rassembler 2-3. cela permet de créer des petits groupes qui vont d’une histoires à l’autre.

Il faut prévoir de faire bouger les enfants, c’est aussi pour ça que la jauge doit être réduite. (il est plus facile de faire bouger 10 enfants que 40 !). Dans l’animation, on peut intégrer le fait de devoir bouger : trouver une formulette, un bruit, un rituel peut être intéressant (nous proposons des exemples dans le livret d’animation fourni avec l’expo.

La proximité et l’intimité avec les enfants est alors plus grande.

Jauge : une quinzaine d’enfants semble être approprié à cette installation. (+ quelques adultes).

Et si on veut, y’a un spectacle qui va avec : Petits riens grands trésors !!!

Au Loooooooup (expo)

Expo pour animer 4 histoires de loup

et 4 jeux pour s’amuser

POUR QUI ?

Cette exposition s’adapte à différents lieux : bibliothèques, structures d’accueil de l’enfance, festivals…

La tranche d’âge susceptible d’être intéressée va de 3 ans à 8 ans.

Et y’a aussi un spectacle qui va avec ! Ici !

LES SUPPORTS

 

Pour les 2 histoires adaptées des livres jeunesse (le loup et la mésange et petite fille et le loup, merci aux éditions Didier jeunesse de nous avoir autorisé à utiliser leurs très beaux albums), nous avons avons eu à cœur de conserver l’univers graphique des illustrations, tout en apportant une notion importante : le mouvement.

 

LES HISTOIRES :

–      le loup et la mésange : (d’après Muriel Bloch et Martine Bourre chez Didier Jeunesse)

Il s’agit d’un conte randonnée : un loup va s’approcher d’une mésange. Elle ne comprend ce qu’il dit, alors, elle descend de branche en branche et fini par se faire avaler.

La forme : un arbre et un loup !

Taille :

de l’arbre : Hauteur : 90cm, Largeur : 40cm

du loup : longueur : environ 75cm

Un loup, un arbre, une mésange...

Un loup, un arbre, une mésange...

 

La voilà avalée, la mésange !

La voilà avalée, la mésange !

 

–      Petite fille et le loup : (d’après : Agnès Grunelius-Hollard,Chris Raschka , chez Didier jeunesse)

conte randonnée : une petite sort de sa maison, malgré l’interdiction de sa maman… ce qui devait arriver, arrivera, elle tombe nez à nez avec le loup !

La forme : il s’agit d’un plateau long et étroit avec un dispositif qui permet de faire bouger les personnages

Taille :

Hauteur : environ 1m10

Longueur : 1m50

Largeur : 30 cm

La maison, les fleurs...

La maison, les fleurs... et le loup

Le loup va (peut-être) attraper petite fille

Le loup va (peut-être) attraper petite fille

 

–      Le loup et les 7 chevreaux : conte traditionnel des frères Grimm. Une maman chèvre laisse ses petits seuls à la maison avec l’interdiction d’ouvrir à quelqu’un d’autre elle-même. Le loup, grâce à divers artifice va réussir à rentrer à manger 6 des 7 petits. Le dernier expliquera ce qui s’est passé au retour de la maman. Celle-ci va retrouver le loup, lui ouvrir le ventre et remplacer ses petits (sains et saufs) par des cailloux. Tous ensemble, ils pousseront le loup dans un puits.

La forme : il s’agit d’un plateau pivotant représentant l’intérieur et l’extérieur de la maison.

La taille : Longueur : 90cm, Largeur 50cm, Hauteur : 1m60

Les 2 faces (dehors, avec le loup et dedans avec les chevreaux)

Les 2 faces (dehors, avec le loup et dedans avec les chevreaux)

Chez les chevreaux

Chez les chevreaux

 

 

–      le petit chaperon rouge : célèbre conte de Charles Perrault dont il existe de multiples versions. Une petite fille traverse la forêt pour se rendre chez sa mère grand, elle se fait surprendre par le loup qui lui propose une course qu’il gagne. Il arrive chez la Grand-mère, la mange et se déguise, puis il mangera la petite fille (dans certaines versions, un chasseur vient sauver le petit chaperon et sa mère grand.)

 

La forme : un plan avec des personnages juste symboliser afin de laisser chaque interprétation possible.

La taille : Hauteur environ 1m30, Largeur : 😯 cm

La forêt

La forêt

 

Le petit chaperon rouge dans la forêt

Le petit chaperon rouge dans la forêt

 

LES JEUX

Ils sont conçus comme un prolongement des histoires, permettant aux enfants de retrouver l’univers des histoires sous une autre forme. Ils ne sont pas obligatoires, c’est un petit plus grâce auquel les enfants deviennent acteurs.

Volontairement simples, ils sont conçus pour faire des parties courtes (10 min environ) avec 2 à 4 enfants (à moins de faire des équipes).

Ses jeux sont à faire avec l’encadrement des adultes.

 

Il s’agit de tapis ou d’éléments en tissus.

 

Ce des jeux simples et/ou traditionnels, ce qui permet une compréhension rapide des règles.

 

–       Kim-loup : un gros loup noir dont le ventre s’ouvre. Des pièces rappelant l’univers des histoires de loup (chaperon chevreaux, cochon…), les pièces sont doublées : le premier joueur installe à l’intérieur du loup quelques pièces qu’il a choisi, ils les montre en comptant jusqu’à 10 au second joueur qui doit les mémoriser. Le second joueur dispose, grâce à ses pièces, le même schéma de pièces. Quand il a fini, on compare.. on vérifie que les 2 propositions sont les mêmes.

 

Kim loup

Kim loup

–       Le loup qui s’marre : 4 loups de couleur à reconstituer. Un dé. Avec un « 6 », on obtient le corps du loup, il faut ensuite faire des « 1 » pour avoir les pattes, les yeux etc… le premier qui a reconstitué son loup à gagné.

–       Mémo-loup : il s’agit simplement d’un mémory

 

–       Tant que le loup n’y est pas : Dans une forêt, il y a des chevreaux, des petites filles, des petits garçons, des cochons. Grâce à un dé avec des couleurs, il faut ramasser tous les personnages avant que le loup soit reconstitué.. C’est un jeu de coopération.

 

 

CONDITIONS TECHNIQUES

Plusieurs solutions sont possibles :

–      installation en dispositif scénique

Si possible, prévoir un fond de scène noir.

Ouverture de 6 mètres. (possibilité d’avoir une ouverture moins importante, mais dans ce cas, il faut prévoir un espace sur le côté pour y mettre les dispositifs (certains sont montés sur roulettes, permettant de les bouger, dans ce cas, le « déménagement » peut être inclus dans la mise en scène, cela évite les déplacements injustifiés ainsi que les temps creux. Nous proposons quelques solutions dans le livret d’animation fourni avec l’expo).

On est ici sur une proposition assez proche de la dimension « spectacle »

Profondeur : 4 mètres

Jauge : 30 enfants maximum. (+ les adultes accompagnant) Le public sera disposé en arc-de-cercle à 2,5m/3m du décor.

 

–      installation en « itinérance »

Jouer sur plusieurs petits espaces est aussi une possibilité.

On peut créer un espace par histoire ou en rassembler 2-3. cela permet de créer des petits groupes qui vont d’une histoires à l’autre.

Il faut prévoir de faire bouger les enfants, c’est aussi pour ça que la jauge doit être réduite. (il est plus facile de faire bouger 10 enfants que 40 !). Dans l’animation, on peut intégrer le fait de devoir bouger : trouver une formulette, un bruit, un rituel peut être intéressant (nous proposons des exemples dans le livret d’animation fourni avec l’expo.

La proximité et l’intimité avec les enfants est alors plus grande.

Jauge : une quinzaine d’enfants semble être approprié à cette installation. (+ quelques adultes).

 

 

Les capes à contes

 

Les capes à contes proposent une forme légère, pour un public assez restreint (50 enfants maximum).

Voici une série de spectacles thématiques.

Pour chacun des spectacles, le décor est constitué par la cape (celle-ci est toujours réversible proposant donc 6 pans, donc 6 saynètes). Ce décor peut être, selon les histoires, soit porté par la conteuse, mais aussi étalé au sol, ou encore étendu comme un linge sur un  fil, bref, les possibilités sont énormes !)

Pour chacune des saynètes, il y a une histoire ou un jeu de doigt, une comptine, une chanson ou tout ça à la fois. Il y a aussi des éléments mobiles : personnages, petits animaux….

Les décors sont évolutifs : poches, cachettes, ouvertures….

A l’issue du spectacle, selon le nombre de spectateurs, nous pouvons proposer un temps de partage et de manipulation autour des livres et des accessoires de la cape.

Il est aussi possible de fournir la bibliographie ainsi que les textes des comptines et des jeux de doigts.

Il s’agit d’un spectacle jeune public (même très jeune public). Ces capes sont thématiques.

 

A l’heure actuelle, il en existe quelques unes (il est aussi possible de les créer sur mesure)

–       la journée de la famille Ladoucette (en suivant le rythme d’une journée d’un tout-petit, on fait des rencontres, on voit les petits bonheurs et les petits malheurs d’une journée) : public familial, enfants 0-6 ans

Le repas de midi

En ballade !

–       une cape, ça tient chaud : sur le thème de l’hiver (option noël) : les intempéries, la neige , le froid, le rhume…

La pluie dans le dos

La marmite pour faire la bonne soupe qui réchauffe

–       Petits riens grands trésors : La naissance d’une histoire d’amour parmi les fleurs (une cape pas si éloignée de Christian Voltz !!!) dès 2 ans  à retrouver sur le site !

–       Cousue de fil blanc : La vie d’une femme de la naissance à la mort… Avec ses grands bonheurs et ses petits malheurs. Le fil de la vie quoi ! Une cape tout en poésie…et en suggestion. Dès 2 ans, descriptif sur le site !

–       De l’eau : l’eau sous toute ses formes, de la pluie, de la rivière et de la mer en passant par l’eau première…histoires, comptines et chansons adaptable à plusieurs tranche d’âge :

Une sirène ??

Les petits poissons dans l'eau...

La plupart des capes à contes sont créées à la demande, n’hésitez pas à nous soumettre vos thèmes, nous vous enverrons des propositions (attention, il faut s’y prendre bien à l’avance : une création de spectacle, même léger, c’est long !!!)

Nous fournissons un fond de scène, ainsi que 30 coussins et des lumières.

Une salle assombrie et calme sont toujours appréciées.

Philomème de fil en aiguille

Un spectacle cousu de fil blanc…

L’histoire :

Au début, au tout début du début, il y a le fil que l’on coupe et le souffle qui commence, et on rentre dans la valse de la vie.

Au tout début du début, Philomène est petite, toute petite, pas plus haute que trois bobines de fil.

Mais de fil en aiguilles, elle va grandir, apprendre, rencontrer, aimer, supporter, adorer, détester, danser…. Et enfin, à la fin, il y a le fil que l’on coupe et souffle qui s’éteint.

L’histoire d’une drôle de p’tite bonne femme, dans tous les âges de la vie : de la prime enfance, à l’adolescence, de l’âge adulte à la vieillesse.

Une histoire de femme, de petite fille, de maman, d’amoureuse, de grand-mère… et aussi de papa, d’amoureux et d’homme !

Toute en délicatesse, toujours sur le fil entre la poésie, la tendresse et les jeux de mots, « Philomène » propose une vision d’une vie d’une femme avec ses grands bonheurs et ses p’tits malheurs.

 

Philomène se marie


La forme :

Une cape qui se change en jupe, en couverture, en berceau, en linceul, en robe de mariée.

Des morceaux de tissus qui s’imbriquent, quelques objets qui vont et viennent.

De l’accordéon, des boites à musique, des comptines, des chansons, des contes et des histoires.

Un fil métaphorique sous-tend le spectacle : il s’agit d’un jeu sur le champs sémantique du tissu et de la couture, permettant de relier le fond à la forme (le tissu étant très lié à l’intime et aux différentes période de la vie : des langes, à la robe de mariée, en passant par les doudous !

 

Philomène bébé

Technique :

Jauge : entre 50 et 80 personnes selon l’âge du public (plus les enfants sont jeunes, moins nombreux ils doivent être !)

Durée : entre 25 et 45 min selon l’âge des enfants (peut s’adapter entre 2 et 10 ans ! C’est un spectacle multi-forme !!!!)

Conditions techniques : une salle si possible assombrie (mais il est aussi possible de jouer en extérieur sous certaines conditions)

Petits riens grands trésors

Petits riens grands trésors est un spectacle très jeune public pour les enfants (et les grands qui sont encore restés un peu petits) à partir de 18 mois.

Il s’agit d’une cape à contes : le décor est à la fois une jupe, une cape ou même un tapis sur lequel les enfants peuvent venir jouer.

Petits riens et grands trésors, c’est une histoire d’amour et de fleurs. On y retrouve M. Louis un jardinier et Mlle Rose qui écrit de la prose. De rendez-vous en rendez-vous en s’offre des fleurs, on se fait des fleurs et on se fait des bisous ! On peut même aller danser à la discothèque pour les gambettes !

Petite graine

A travers une métaphore filée mêlant les jeux de mots sur les fleurs et l’amour, on se rend compte que ce sont les toutes petites choses qui font que la vie peut être si belle.

 

Melle Rose a un gros bidon...

On retrouve à travers cette succession d’histoires l’univers poétique de Christian Voltz (le nom des personnages et une histoire : toujours rien). Les onomatopées, les petits airs d’accordéon viennent illustrée cette histoire.

La durée du spectacle est de 30 à 40 min selon l’âge des enfants.

Il est possible de jouer jusqu’à 4 fois dans une journée (dans des lieux différents si besoin).

Ce spectacle s’adapte aussi à des conditions en extérieur.

jauge 50 enfants

Ouverture : 3mx2m

Livre Ville (expo-visite de la ville)

Expo interactive mêlant manipulation, jeux et bien sûr livres.

Se visite librement ou en visite « animée ».

Composée de 4 modules  » histoires » et de 2 jeux en tissus.

(et si on veut, y’a même un spectacle qui va avec ! Ici !)

Les Modules histoires :

 

La rue Tourniquet : un dispositif rotatif qui permet de raconter des histoires telle que Madelenka, Melle Angèle ou encore de travailler avec  les boutiques d’Angélique.

Une rue dans laquelle on tourne en rond, des devantures de boutique et on peut ouvrir les maisons, chercher les éléments des histoires…

 

La rue des bruits et des sons

Permet de bruiter des livres comme Popville ou encore Bruits. On peut sonner les cloches de l’église, faire meugler les vaches, faire le démarrer le train…

Le parc  central :

Une table à hauteur des enfants permet de faire déambuler des personnages que l’on retrouve dans des histoires comme Pousse-poussette, Tigrrr ou encore Histoire à 4 voix.

 

 

Plan des transports :

Une ville, c’est fait pour bouger, aller d’un point à un autre. Que ce soit à pied, à vélo, en bus ou à 4 pattes.

Des rubans qu’on déroule pour faire aller les personnages d’un point à l’autre.

Beaucoup de possibilités d’album : Guili lapin, Perdu, Tigrrr…

Les jeux :

Le mémo des façades : un joli jeu adaptable selon l’âge qui reprend les illustrations du tourniquet. Sous forme de tapis moelleux.

Des maisons qui rient : en tissu, des maison à compléter grâce à un dé.

 

Pour plus d’infos : contactez-nous : chatspitres.ratsconteur@wanadoo.fr ou 03 20 39 50 40

Miam 1 et 2 !! (expo de la gourmandise et de tout ce qui se mange)

Exposition ludique et néanmoins littéraire, (et un peu culinaire aussi !) constituée de 4 modules histoires et 3 jeux.

Il existe 2 versions : MIAM 1 : Les supports sont en bois. Miam 2 : les supports sont en tissus, montés sur des cadres (tout est fourni), ce qui permet notamment d’envoyer cette exposition)

Parce que les livres sont pleins d’histoires où l’on mange… et puis, parce que c’est un vrai régal que de jouer avec la nourriture.

(et si on veut, y’a un spectacle qui peut aller avec : ici !)

Les modules « histoire » :

Cuisine :


Pour Miam 1 : le module est en bois. Pour Miam 2, il s’agit de toiles tendues sur un support (tout est fourni)

Une vraie petite cuisine, à la taille des enfants, dans laquelle on peut entrer.

–      un frigo

–      un point cuisson (four + marmite + poêle)

–      un coin buffet

Les « murs » sont en peinture à tableau ce qui permet d’ajouter des éléments comme on le souhaite (cela peut rendre l’animation plus ludique aussi : on peut par exemple  dessiner de la vapeur quand on fait chauffer la soupe).

Une petite table est aussi présente.

Des nombreux éléments sont à accrocher : par exemple : un poulet cru et un poulet cuit, des petits pois, des haricots…

On trouve aussi une assiette, un couteau, une cuillère et une fourchette.

L’idée générale est de faire un aller/retour entre les livres et le décor :

Les livres qu’on peut utiliser : (ils sont très nombreux) : La saucisse de Cornichou (il y a une saucisse et des petits pois), Petits pois, Cornebidouille, la soupe aux miettes, La bonne bouillie la princesse au petit pois, Non-non a très faim mais ne sait pas de quoi, Beurk…

Miam 1

Miam 2

Miam 2

Le loup et l’ogre :

Comme précédemment, Miam 1 est bois, Miam 2 en tissus sur cadre.

Un portrait de loup et un portrait d’ogre, tous les 2 sont affamés, il faut les nourrir, sans se tromper : qui mange les enfants ? Qui croque un gâteau, qui aime les carottes ??

On peut animer sous forme de jeu :

Lire des albums de loup et d’ogre et demander ensuite aux enfants de répartir les éléments dans l’un ou dans l’autre.

Les livres : Loup, Sacré sandwich, un petit chaperon rouge, L’ogre, le loup, la petite fille et le gâteau, L’ogresse et les 7 chevreaux, L’ogre baborco, une faim d’ogre.

On peut aussi « tester » les connaissances des enfants en matière de contes : le petit poucet, les 3 petits cochons, le petit chaperon rouge…

Miam 2

 

Le potager et le verger

(en bois pour Miam 1 et  2)

D’où viennent les pommes ? du marché… et aussi du pommier.

Parce que les fruits et les légumes poussent dans la terre, voici un petit coin potager/verger.

Une petite poulie permet de faire pousser un très gros radis, on peut scratcher les fruits sur l’arbre, des petites cases s’ouvrent pour trouver les légumes.

Des petites cases à ouvrir pour y trouver des légumes :

Livres et comptines : Savez-vous planter les choux ? quel radis dis donc, Grosse légume, Sophie et les petites salades, orange, pomme, poire, banane, La tarte aux pommes de papa, pomme de reinette

 

La maison en bonbon

(Miam 1 en bois, miam 2 en tissu sur cadres)

Le décor : une maison toute simple. Un sac avec des bonbons à scratcher, pour l’égayer..

Les livres et chansons :

Dame tartine, grand-mère sucre, grand-père chocolat, un petit chaperon rouge, Rose bonbon, Hantsel et Gretel , Mon papa ne veut pas, que je danse, que je danse…

 

Miam 1

Les jeux : 

Un mémo des fruits et légumes, sous forme de tapis.

Une batterie de cuisine (parce que c’est rigolo de taper sur des casseroles)

Un énorme sandwich, dans lequel on peut se coucher (et on peut en profiter pour relire sacré sandwich, ça fait toujours du bien !)

 

 

Conteries au parc Mosaïc

Sur le thème de l’arbre…

Les ballades (familial)

La conteuse emmène les spectateurs en promenades… la ballade est rythmée par les histoires. (possibilité d’adapter le répertoire au site) Histoires, contes et accordéon.

Les conteries thématiques (à partir de 6 ans)

Du conte thématique, du conte thématique et encore du conte thématique ! Contes et accordéon.

Les conteries (à partir de 6 ans)

Du conte, du conte et encore du conte ! Contes et accordéon

Le village du bout du petit pays (à partir de 8 ans)

Une narratrice, un village et sa piste de bal Contes, accordéon

Pas pareil ! (3-6 ans et 6-10 ans)

La différence, c’est chouette ! Histoires, théâtre d’objets et accordéon.

Circus (3-6 ans et 6-10 ans)

Un cirque tout petit… mais costaud ! Histoires, théâtre d’objets, acrobaties de fil de fer et accordéon.

Sur un plateau (familial)

Spectacle qui peut être joué en « fixe » ou en ambulant. Intérieur et extérieur Histoires, théâtre d’objets, comptines et accordéon.

BRRR ! (0-3 et 3-6 ans)

BRRR ! (0-3 et 3-6 ans)

BRRR !

BRRR ! est un spectacle créé en 2009. On y évoque, par le biais d’histoires courtes, le thème de l’hiver : le froid, le vent, la neige, la nuit…. Et le printemps qui revient enfin !!
Entre chaque histoire, il y a refrain, ce sont les pingouins qui s’en chargent !

C’est un spectacle à partager. Entre les adultes et les enfants ! A la fois les structures narratives sont simples (pour les enfants), mais elles proposent aussi des modes de lecture un peu décalé (jeux de mots, références, humour ( ?)) qui s’adressent plus aux adultes.
L’ensemble crée souvent une alchimie dans laquelle enfants et parents s’amusent en même temps d’un spectacle ! Ils partagent un « produit » culturel (rien que ça !).

Le mieux donc est de s’installer, parents et enfants ensemble et d’en profiter pour se réchauffer !

Les illustrations des histoires sont variées : chaque histoire a son tableau, son mode de narration : un petit castelet, une cloche en verre, un concertina !

Musique, comptines et histoires se succèdent, la variété permet d’en faire un spectacle…Vivant !

La toute ‘tite boite (dès 2 ans)

La toute 'tite boite (dès 2 ans)

La toute 'tite boite

Dans la toute boite, qu’est-ce qu’il y a ???

Il y a plein d’histoires, plein d’histoires sur le thème de la terre.

On y croise des arbres ronchon, des vers de terre danseurs, une discothèque d’insectes, des escargots amoureux…

Chaque histoire est illustrée en théâtre d’objets avec un accent particulier mis sur la malice…

Un spectacle familial basé essentiellement sur l’humour et le décalage.

On y joue de l’accordéon, on y écoute de histoire, on y chante des chansons…

Un peu beaucoup à la folie (0-3 ans et 3-6 ans)

Un peu, beaucoup, à la folie!

Un peu, beaucoup, à la folie!

Ah ! L’amour, toujours l’amour ! Histoires, théâtre d’objets, projections, comptines et accordéon.